mardi 4 février 2014, Global Connections

Effectuer et accepter des paiements internationaux

Il existe toute une panoplie de méthodes de paiement pour le commerce international, mais la méthode choisie doit correspondre au type de relation commerciale que vous avez avec votre partenaire étranger et au niveau de risque que votre entreprise est prête à accepter.

Nous contacter

Appelez-nous au : Algeria Business Center +213 (0) 21 89 40 00 Pins Maritime Branch +213 (0) 21 89 40 00 Hydra Branch +213 23 47 24 50 to 58 Oran Branch +213 (0) 41 42 99 87

Demander à être rappelé(e)

Toutes vos demandes de renseignements sont importantes à nos yeux. Si vous nous fournissez des informations sur intérêts professionnels, nous pourrons transmettre votre demande de renseignements directement au membre de notre équipe le plus à même d'y répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles ici, comme vos coordonnées bancaires, par exemple.
Tous les champs sont obligatoires sauf indication contraire en option.

  • 01
  • 02

Motif de votre prise de contact

Indiquez un sujet
Indiquez un sujet

Coordonnées

Saisissez votre nom
Saisissez votre numéro de téléphone

Quand pouvons-nous vous appeler ?

Heure préférée de la journée

Nous vous appellerons dans les 3 prochains jours ouvrés.

Retour

Demander à être rappelé(e) - Vos intérêts professionnels (facultatif)

Toutes vos demandes de renseignements sont importantes à nos yeux. Si vous nous fournissez des informations sur intérêts professionnels, nous pourrons transmettre votre demande de renseignements directement au membre de notre équipe le plus à même d'y répondre.

Ne saisissez pas d'informations confidentielles ici, comme vos coordonnées bancaires, par exemple.
Tous les champs sont obligatoires sauf indication contraire en option.

  • 01
  • 02

Effectif (facultatif)

Chiffre d'affaires de votre entreprise

Votre secteur d'activité (facultatif)

Votre marché (facultatif)

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

RTCAddBusinessInterests

Ne saisissez pas d'informations confidentielles ici, comme vos coordonnées bancaires, par exemple.
Tous les champs sont obligatoires sauf indication contraire en option.

Business size

Chiffre d'affaires de votre entreprise

Votre secteur d'activité

Votre marché

Quels marchés internationaux vous intéressent ?

Demander à être rappelé(e)

  • Désolés.

Nous avons rencontré un problème.

Nous n'avons pas pu envoyer votre message. Veuillez réessayer ou nous appeler au

+213 (0) 21 89 40 00

Demander à être rappelé(e)

  • Merci

Nous vous contacterons bientôt.

Un responsable Clients de HSBC Algérie vous appellera dans les trois jours ouvrés.

Vos intérêts

  • Raison sociale :
  • Chiffre d'affaires :
  • Secteur :
  • Lieu d'exercice :
  • Marchés internationaux :

RTCAddBusinessInterests

Vos données seront traitées en stricte confidentialité et ne seront pas vendues. Pour savoir comment nous traitons vos données, consultez notre politique relative aux cookies..

Au départ, le commerce international n'est pas fondamentalement différent du commerce domestique, à l'exception du fait que si l'on a affaire à un marché extérieur, le processus qui consiste à recevoir et à effectuer des paiements peut être plus complexe.

Solutions de paiement

Dans le commerce international, le mode de paiement utilisé a des conséquences importantes sur le financement requis et sur le niveau de risque accepté.

Les solutions de paiement international incluent :

  • Le paiement sur compte ouvert
  • Le recouvrement documentaire
  • Les lettres de crédit ou crédit documentaire
  • Le paiement à l'avance.

L'échelle de risque

Le paiement sur compte ouvert est similaire à une offre de crédit à un client domestique. Le terme du crédit (par ex. 30 jours) commence au moment où vous expédiez les marchandises et envoyez la facture, conformément aux termes de l'accord.

Le commerce mondial s'effectue à 80 % sur la base d'un compte [1]ouvert qui représente la méthode la plus simple et meilleur marché mais vous devez toutefois avoir confiance dans la capacité ou dans la volonté de payer de votre partenaire commercial.

Nombre d'entreprises s'engagent d'abord dans le commerce international par une petite transaction, en expédiant les marchandises et en envoyant la facture sur un compte ouvert ; elles sont payées dans un délai de 30 jours. Avec cette option l'entreprise prend le risque d'un crédit limité avant d'être payé.

À mesure que vous recevez plus de commandes et que vos relations commerciales se développent, les opportunités augmentent et, avec elles, le risque pour votre entreprise. D'autres instruments — les lettres de crédit, les factures d'importation, l'assurance de crédit — offrent davantage de protection en attendant que votre relation commerciale évolue et que la confiance se consolide.

Types de transactions

Pour une transaction isolée, la méthode la plus appropriée dépend du niveau de risque, de votre rapport de force dans la négociation, du niveau d'endettement de chacune des parties, et du coût du financement pour l'exportateur et pour l'importateur.

Le recouvrement documentaire

Un recouvrement documentaire, au moyen d'une lettre de change, vous permet de garder le contrôle sur les marchandises et d'obtenir un financement supplémentaire. Il est utilisé normalement dans des transactions entre partenaires qui ont déjà établi une relation commerciale.

Il existe de nombreuses variantes de recouvrement documentaire. Une de ces variantes consiste en ce que la banque étrangère, agissant pour le compte de la banque de l'exportateur, ne lui remettra les documents dont il a besoin pour prendre possession des marchandises qu'une fois les termes du contrat de vente formellement acceptés. Toutefois, l'exportateur encourt le risque que l'importateur ne paie pas la facture lorsqu'elle arrive à échéance. Les coûts associés au recouvrement documentaire sont moins élevés que ceux afférents à la lettre de crédit (voir ci-dessous).

Le recouvrement documentaire ne requiert pas toujours la présentation de la lettre de change par l'acheteur. Certains recouvrements documentaires sont payables à vue, de sorte qu'il n'y a pas de facture et que le risque est faible, mais pas nul, que l'acheteur entre en possession des marchandises avant de les avoir payées. D'autres variantes de recouvrement documentaire requièrent l'acceptation ou la validation de la facture par la banque de l'acheteur, et le vendeur est exposé au risque de crédit de la banque de l'acheteur, et non de celui de l'acheteur.

Lettres de crédit

Le remboursement du crédit documentaire (lettre de crédit) est la méthode la plus sûre de paiement (en dehors du paiement à l'avance). L'importateur établit une lettre de crédit avec sa banque (« la banque émettrice ») qui paie à une banque correspondante (« la banque notificatrice »), une fois que la documentation requise a été présentée. Il est important de savoir que les LC ne constituent pas une garantie de paiement automatique, car la banque ne paiera que si l'exportateur présente  tous les documents nécessaires avant la date d'expiration de la lettre de crédit.

Les lettres de crédit sont généralement employées pour les exportations à de nouveaux clients. Elles fournissent aux exportateurs l'assurance qu'ils seront payés (à condition de présenter la documentation adéquate dans les délais appropriés) et aux importateurs qu'ils recevront bien les marchandises commandées. Toutefois, dans ses formes les plus simples, une LC ne protège pas l'exportateur contre le risque de défaut de la banque émettrice ou contre le risque-pays (lorsque par exemple le gouvernement du pays auquel appartient l'importateur modifie la loi et que le règlement de la LC devient impossible). Les exportateurs pourront utilement discuter avec leur banque des différentes options possibles en matière de LC (telle que la confirmation), de façon à choisir la solution la mieux adaptée à leurs besoins.

Paiement à l'avance

Le paiement à l'avance, total ou partiel, est notamment utilisé pour des ventes d'un faible montant, aux particuliers ou à de nouveaux clients. Bien qu'il s'agisse de l'option la moins favorable pour l'acheteur, les start-up ont recours au paiement à l'avance, en utilisant les cartes de crédit. Nombre de sites Web utilisent des processeurs de paiement en ligne comme PayPal, Google Checkout ou WorldPay, ce qui facilite les choses tant pour l'acheteur que pour le vendeur. Il est important d'avoir présent à l'esprit le fait que le degré de protection et le recours juridique en cas de litige peuvent varier beaucoup selon le processeur utilisé.

Conclusion

  • L'équilibre entre le risque que l'exportateur et l'importateur sont prêts à accepter détermine le type de paiement convenu dans les transactions internationales.
  • Il existe toute une variété de solutions de paiement disponibles, chacune offrant des caractéristiques risque/coût différentes.
  • Pour les débutants, la question de savoir quel est le type de paiement le plus approprié pour une transaction donnée peut être difficile.

 

[1] http://www.SWIFT.com/products_services/trade_services_utility_overview

Vous quittez le site Internet de HSBC CMB.

Vous devez savoir que les politiques des sites externes peuvent différer des conditions d'utilisation de notre site et de notre politique de confidentialité. Le site suivant va s'ouvrir dans une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet de votre navigateur.